mardi 6 mai 2014

L'info sans gluten et sans lactose #2


Une sélection d'articles sur le sans gluten et sans lactose
glanés au gré du Net, intéressants à lire ou à relire.


➞ L’ibuprofène à l’origine de maladie cœliaque ou intolérance au gluten ?



Un petit mal de tête, et hop direction l’armoire à pharmacie pour prendre un analgésique. Ce geste, devenu un véritable réflexe, pourrait pourtant nuire à notre santé. En effet, l’ibuprofène aurait des effets néfastes sur notre système digestif. Déjà connu pour irriter l’intestin et potentiel cause d’ulcère de l’estomac, la molécule pourrait également être à l’origine de maladie cœliaque, ou intolérance au gluten. Une plus grande perméabilité de l’intestin : C’est en analysant les résultats d’études réalisés...


➞ Fibromyalgie : une cause serait la sensibilité au gluten chez certaines personnes


Chez certaines personnes atteintes de fibromyalgie, une sensibilité non-cœliaque au gluten pourrait être une cause sous-jacente, montre une étude espagnole publiée dans la revue Rheumatology International Clinical and Experimental Investigations (RICEI). Le gluten est un composé d'amidon et de protéines qui se trouve dans certains grains de céréales comme le blé, l'orge et le seigle. Le concept de sensibilité non-cœliaque au gluten découle d'observations cliniques de personnes dont les...


➞ Une protéine destinée à repousser les insectes responsable de l'intolérance au gluten ?


Une protéine... serait responsable des problèmes avec la farine de blé : ...Des chercheurs de l'université de Guttenberg ont étudié la réponse immunitaire aux différents types de farines et ont découvert que l’appellation de sensibilité au gluten était vraisemblablement liée à une protéine spécifique désignée pour éloigner les insectes... On retrouve dans nos farines actuelles  une protéine appelée Adenosine Triphosphate Amylase, A T A destinée à repousser les insectes  qui créerait une...


➞ Sensibilité au gluten : disparition de certains anticorps avec un régime sans gluten


Le régime sans gluten est-il efficace lorsqu’on ne souffre ni d’allergie au blé ni de maladie cœliaque ? D’après une recherche italienne publiée dans BMC Gastroenterology, 6 mois d’éviction du gluten permettent de supprimer des anticorps fréquents chez les patients sensibles au gluten, mais ne souffrant pas de la maladie cœliaque. La sensibilité au gluten concerne des patients chez qui on a exclu les diagnostics de maladie cœliaque ou d’allergie au blé, mais qui présentent des symptômes...


➞ Les laitages ne sont pas le poison absolu, mais ils ne sont pas indispensables


Boire beaucoup de lait est-il dangereux ? Une étude pose une nouvelle fois la question. L'éclairage du journaliste scientifique Thierry Souccar (auteur de "Lait, Mensonges et Propagande" (2007, Thierry Souccar Éditions), il a fondé en 2006 le site indépendant LaNutrition.fr.) Une étude montre que les femmes âgées consommant beaucoup de lait ne sont pas moins touchées par l'ostéoporose, voire qu'elles le sont plus… - Mais cela fait 40 ans que les études indépendantes rapportent peu ou prou la...


BONNE LECTURE !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Blogger